L’ONG fustige dans un rapport un usage «routinier» de ce produit, dangereux pour la vue et la respiration. La préfecture du Pas-de-Calais dément.
Human Rights Watch (HRW) dénonce dans un rapport publié mercredi l’usage «routinier» du gaz poivre par la police contre les migrants à Calais, y compris pendant leur sommeil, des accusations formellement démenties par les autorités……Cliquez ici pour lire la suite

Merci Maitre Confucius 

Publicités