Lorsque fin janvier un employé chargé de l’approvisionnement et de l’entretien des distributeurs automatiques de billets est braqué à Nanterre (Hauts-de-Seine) par des hommes cagoulés et portant un brassard de police, pour un préjudice de 400.000 euros, la brigade de répression du banditisme (BRB) de la PJ parisienne fait le rapprochement avec deux précédentes affaires. Notamment parce que les véhicules utilisés seront retrouvés calcinés au même endroit que ceux utilisés lors d’un précédent braquage.
Les enquêteurs sont en effet sur la piste de cette équipe depuis le mois de décembre. Un dabiste dans le XXe arrondissement de Paris avait alors été menotté par deux hommes masqués qui lui avaient installé un gilet explosif factice, lui ordonnant de vider le distributeur de la banque où il se rendait. L’homme avait finalement déclenché le système de sécurité et prévenu la police. Les braqueurs avaient pris la fuite……Cliquez ici pour lire la suite

Publicités