Le père de famille avait déjà été condamné par la cour d’assises de l’Essonne à quinze ans de réclusion criminelle, pour assassinat et tentative d’assassinat, le 10 novembre 1998. Cet ancien professeur de mathématiques d’un lycée d’Etampes avait été reconnu coupable d’avoir voulu tuer les membres de sa famille, en incendiant leur pavillon d’Angerville, la nuit du 1er au 2 mars 1996. Six personnes s’y trouvaient : lui, sa compagne de l’époque, trois de leurs enfants âgés de 11, 13 et 21 ans, et un proche. Le plus jeune avait péri carbonisé dans les flammes…..Cliquez ici pour lire la suite

Publicités