Des militaires qui patrouillaient dans le cadre de l’opération Sentinelle rue Alsace-Lorraine dans le quartier de la gare à Grenoble, auraient été directement menacés par une jeune femme, appartenant à la communauté rom, qui aurait pointé sur eux une arme de poing, peu après 19 heures mercredi.
Les soldats l’ont rapidement maîtrisée et interpellée avant de constater que son arme était factice. La suspecte a été remise aux policiers de Grenoble qui l’ont placée en garde à vue……Cliquez ici pour lire la suite

Merci Yann Bourguignon 

Publicités