C’est la mesure phare du projet de loi de moralisation de la vie publique. L’Assemblée nationale a voté, jeudi 27 juillet, l’interdiction des emplois familiaux pour les parlementaires. Il s’agissait d’une promesse du candidat Emmanuel Macron, lors d’une campagne présidentielle marquée par le « Penelopegate »……Cliquez ici pour lire la suite

Merci Agnès 

Publicités