Les prud’hommes de Rennes ont épinglé l’Ursaff de Bretagne pour plus de 200 heures de travail supplémentaires non-rémunérées à une ancienne employée. 
Lutter contre le travail dissimulé est l’une des missions de l’Ursaff. Le conseil de prud’hommes de Rennes a pourtant épinglé l’organisme public le 3 avril, pour «dissimulation des heures de travail» d’une ancienne employée. Une information révélée ce jeudi par le Télégramme……Cliquez ici pour lire la suite

Merci Yann Bourguignon 

Publicités