La vague de chaleur qui a touché la France en juin dernier a entraîné 580 décès supplémentaires selon le ministère de la Santé.
La vague de chaleur qui a touché la France au mois de juin a entraîné 580 décès supplémentaires, selon une estimation publiée vendredi par le ministère de la Santé, un bilan sans commune mesure avec celui des canicules de 2003 et 2015. Durant l’épisode de canicule «précoce» et «étendu géographiquement» survenu entre les 17 et 25 juin, l’agence sanitaire Santé publique France a observé une hausse de 6% des indicateurs de mortalité, qui a touché «plus particulièrement les 15-64 ans».

Deuxième mois de juin le plus chaud depuis 1900……Cliquez ici pour lire la suite

Publicités