Le ministère de l'Intérieur se penche sur la santé de ses fonctionnaires de police, exposés à des risques de contamination dans les stands de tir.
Les conséquences de l'entraînement intensif au tir inquiètent aussi les policiers. En mars dernier, à la demande de trois syndicats, Alliance, Synergie et Snapatsi (personnels administratifs et techniques), le ministère de l'Intérieur a lancé un groupe de travail sur le sujet, afin d'en estimer l'impact sur la santé des fonctionnaires. Au programme notamment, selon les syndicats, un «inventaire des stands de tir existants et des travaux à engager» afin d'«améliorer la prévention des risques professionnels»……Cliquez ici pour lire la suite

Publicités