Un violent conflit a secoué une crêperie du Trégor, dans les Côtes-d’Armor, ce dimanche soir. Les mots sont faibles pour qualifier ce psychodrame gastronomico-breton. Accrochez-vous… Une cliente a trouvé que sa crêpe n’était pas assez sucrée……Cliquez ici pour lire la suite

Publicités