Depuis les émeutes de Villiers le Bel en 2007, les policiers n’ont plus le droit de poursuivre les délinquants pour des infractions dites « mineures ».

Ça vous paraît invraisemblable ? A moi aussi !

Et pourtant, c’est bien la réalité : aujourd’hui, si un policier interpelle un excité qui brûle un feu rouge en scooter ou manque de renverser un passant à moto sur le trottoir, et que le voyou refuse de s’arrêter… le policier a pour consigne de le laisser filer, sans essayer de le poursuivre !

« Si on voit une infraction, on est obligé de regarder ailleurs », soupire un policier interrogé par le journal Le Parisien.

C’est l’impunité totale pour les petits délinquants !

Et  il y a encore pire: si un policier tente quand même d’intercepter le délinquant en le poursuivant, c’est lui qui risque d’avoir des ennuis judiciaires !

« La volonté est d’éviter tout accident et les violences urbaines qui pourraient suivre, continue cet agent. La hiérarchie ne soutiendrait pas un collègue qui prendrait en chasse un jeune sur une moto et qui provoquerait un accident. »

La famille du délinquant pourrait porter plainte, voire réclamer des dommages et intérêts. Tout ça parce qu’un policier a fait son travail, qui est d’attraper les criminels et les voyous.

On marche sur la tête !

Il est inadmissible que les pouvoirs publics cèdent ainsi au chantage à l’émeute, et que les forces de l’ordre soient prises en otage par les petits délinquants qui menacent de tout brûler si on les poursuit pour leurs fautes !

Et demain, qu’exigeront-ils ? De ne plus être arrêtés pour vol, agression, braquage ?

Ne nous laissons pas embarquer dans cette direction !

La loi est la même pour tous, il ne peut pas y avoir deux poids deux mesures. Les policiers sont là pour faire respecter la loi, arrêter et sanctionner ceux qui l’enfreignent, et dissuader le plus grand nombre d’en faire autant.

Aujourd’hui, je vous demande de joindre votre voix à la mienne pour demander qu’on lève cette impunité accordée aux voyous, et qu’on permette aux policiers de faire leur travail.

Merci

Fabienne

CLIQUEZ ICI POUR SIGNER LA PETITION

Publicités