En Jordanie, comme dans de nombreux pays arabes, la loi protégeait jusque là les violeurs en leur permettant d’épouser leur victime. Le Parlement jordanien vient d’abolir cette loi.

Le vote a eu lieu dans le cadre d’un projet d'amendement du code pénal. Les organisations de défense des droits de l'homme, qui militaient depuis longtemps pour l’abolition de cet article permettant aux violeurs d'éviter la prison s'ils acceptaient d'épouser leur victime, ont salué cette décision……Cliquez ici pour lire la suite

Publicités