Une famille a saisi le Collectif contre l’islamophobie en France après, selon elle, s’être vu confisquer une caution pour la location d’une résidence privée avec piscine… dans laquelle le propriétaire accuse la mère de s’être baignée en burkini.

La caution de 490 euros, déposée par un couple et ses trois enfants pour la location d’une résidence privée de vacances à la Ciotat (Bouches-du-Rhône), aurait été encaissée afin, selon le propriétaire, de… désinfecter la piscine privée de la copropriété, après que la mère s’y soit baignée en burkini. C’est en tout cas ce qu’a rapporté, dans une publication sur son site datée du 2 août, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), une association de lutte contre les discriminations à l’encontre des musulmans, qu’a saisie la famille en question……Cliquez ici pour lire la suite

Publicités