C’était leur dernier repas et, peut-être, la clé de l’énigme. Car, pour l’heure, rien ne semble pouvoir expliquer les décès soudains — et, semble-t-il, simultanés — d’Olivier Boudin, 38 ans, et de Lucien Perot, 69 ans. Ces deux amis ont été découverts inanimés jeudi midi à Authon-du-Perche (Eure-et-Loir), comme foudroyés. La veille au soir, une voisine les avait pourtant vus attablés dans le jardin, festoyant ensemble, comme les compères en avaient l’habitude. Le lendemain vers 6 heures, comme elle l’explique à « l’Echo républicain », elle constate qu’Olivier gît au sol : « Je me suis dit qu’il avait dû prendre une bonne cuite pour dormir encore », analyse-t-elle. Puis c’est Lucien qu’elle aperçoit sur une chaise, endormi devant un repas entamé… Vers midi, elle prévient les secours : les corps ne bougent plus, malgré ses cris et une casserole d’eau jetée sur Olivier……Cliquez ici pour lire la suite

Publicités