Cette nouvelle force nationale devait voir le jour en octobre 2017. On parle aujourd’hui de juin 2018.

1.800 personnes pour assurer les missions de patrouille et de surveillance actuellement exercées par les forces de l’ordre et militaires belges et sécuriser les lieux dits "sensibles" . C’est le projet porté par les ministres de l’Intérieur (Jan Jambon, N-VA), de la Défense (Steven Vandeput, N-VA) et de la Justice (Koen Geens, CD&V) que vous révélait la DH , en primeur, l’été dernier…..Cliquez ici pour lire la suite

(Merci Maitre Confucius)

Publicités