Une quinzaine de jeunes, de nationalité albanaise, s'en sont pris à d'autres réfugiés installés dans le camp de Blida, à Metz. Des associations dénoncent le refus des policiers d'intervenir. De son côté, la préfecture estime que les procédures décidées en amont ont été respectées……Cliquez ici pour lire la suite

(Merci Maitre Confucius)

Publicités