Neuf mois après le démantèlement de la « jungle » de Calais, les premiers migrants sont arrivés dans les deux nouveaux centres d’accueil situés à Bailleul et Troisvaux (Pas-de-Calais).

Pour eux, Calais c’est fini. Un couple d’Érythréens découvre sa chambre. Un lit au sec après plusieurs semaines à errer avec leur bébé. « Aujourd’hui, je suis heureux, car j’ai un toit et un endroit pour vivre, mais ce dont j’ai le plus besoin, ce sont des papiers. Quand je les aurais, je serais vraiment très heureux« , confie le père de famille au micro de France 3……Cliquez ici pour lire la suite

Publicités