L’individu a été condamné mercredi par le tribunal correctionnel de Nantes à 2.000 euros d’amende pour avoir utilisé un brouilleur de GPS interdit en France, ce qui avait retardé des vols à l’aéroport de Nantes Atlantique……Cliquez ici pour lire la suite

Publicités