Guillaume, policier dans les Hauts-de-Seine, avait témoigné au nom de ses collègues manifestants, au moment de la grogne des policiers à l’automne 2016. Son comportement avait irrité sa hiérarchie et il avait même été convoqué par l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) le 3 novembre 2016. Mais, finalement, d’après les informations d’Europe 1, il échappe à une sanction. Il a reçu les conclusions de la police des polices jeudi 3 août. « Je suis soulagé », a confié à Europe 1 le jeune homme, qui va pouvoir continuer à exercer. « J’aime mon métier, je ne suis pas rentré dans la police par hasard. »……Cliquez ici pour lire la suite

(Merci S.)

Publicités