Trafic de drogue, de pièces détachées, de scooters volés, vols, agressions… Les riverains de cette petite artère sont au bout du rouleau. Ils font circuler une pétition pour le retour à la sérénité.

Des verrières brisées. Des toitures défoncées. Des grilles aux fenêtres. Des riverains traumatisés. À bout.

Pourtant, la rue du Rocher a tout pour plaire. En plein centre-ville, cette petite perpendiculaire du boulevard Gambetta, au pied de la colline du Piol, pourrait être paisible. Un petit havre de paix, avec encore un peu de verdure, des jardinets, des terrasses……Cliquez ici pour lire la suite

Publicités