Alors que des militaires de l'opération Sentinelle ont été attaqués et blessés lundi 7 août à Levallois-Perret dans les Hauts-de-Seine, les policiers souhaitent revoir les conditions de leur port d'armes en dehors des heures de service. Depuis novembre 2016, ils ont le droit d'être armés jusque chez eux mais pas dans certains lieux publics. Et ils trouvent cette situation absurde……Cliquez ici pour lire la suite

(Merci Yann Bourguignon)

Publicités